SNAM for ever

Dur dur de lire ce livre… mais le partage étant le fil rouge de ce blog et ce livre

étant rempli d’AMOUR, je me suis dit qu’il fallait que je vous en parle

pour Sylvie, Nicolas, Aïnhoa, Maïalen et Gaïa

Nicolas Foulquier, l’auteur de ce livre est préparateur physique au sein d’un Pôle Espoir Rugby dans lequel est mon fils aîné. Voyant qu’il serait présent à la Foire du Livre de Brive-La-Gaillarde (je suis corrézienne) j’en parle à mon fils qui me dit « … comme tu iras à la foire peux-tu stp m’acheter son bouquin ? Il a perdu sa petite fille d’un cancer et je veux comprendre comment il a surmonté ça… « .

Je me rends donc sur son stand qu’il tient avec son épouse, il note une dédicace à mon fils et, alors que je pars, m’interpelle et me dit qu’il aimerait que je lise son livre pour lui faire un retour, ce à quoi je réponds « … non, en tout cas pas maintenant, sujet trop difficile pour moi …. » Sauf que, chamboulée par ce que ce couple dégage de beauté, force et AMOUR, je démarre finalement la lecture le soir même pour la terminer le lendemain !

snam3

C’est juste bouleversant, effroyable … mais écrit d’une telle façon qu’on est pris par leur histoire. Il a été écrit par un papa, à chaud, sans filtre, après la pire chose que puissent vivre des parents, pour qu’on n’oublie pas sa petite guerrière Aïnhoa.

Il crie son incompréhension, sa colère, sa peine, ses peurs, son besoin d’aide, son AMOUR et, ce qui m’a frappée, au-delà du déchirement et de la souffrance engendrés par cette saloperie de maladie, c’est la force de l’AMOUR.

Ce livre m’a profondément marquée, et j’ai encore les larmes en écrivant cet article. Alors oui, c’est difficile, terrible, mais je vous le conseille quand même parce qu’il sensibilise à la prise en charge des enfants malades, à l’importance des associations, aux aberrations de l’administration française et aidera certainement des parents en souffrance.

Il est aussi là pour rappeler, à nous parents qui avons la chance de ne pas être confrontés à une telle douleur et qui sommes parfois trop absorbés par le quotidien, que chaque instant passé avec nos bambins est un cadeau merveilleux.

(Merci Mathis & Nicolas Foulquier)

snam10

11

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s